LA FEMME « l’interview vérité »


--«jf.julian-LA FEMME-0428

Crédit Photo : jf.julian

LA FEMME, groupe français atypique, en pleine tournée internationale, vient poser ses valises à Paris chez eux. Dans 1 heure ils monteront sur la scène du Fnac Live, Sacha se pose quelques instants pour répondre à Mamusicale.

Bonjour Sacha,

Salut

Qu’est ce que ça signifie pour toi de participer au Fnac Live ?

En fait, maintenant on a un bookeur attitré, c’est plus nous qui gérons les dates.

Quand on nous a proposé de jouer ici, on était super content de jouer à la maison. Et puis la Fnac est aussi notre distributeur, c’est un endroit où tu peux vendre ta musique, tu peux vendre ton art .C’est une plateforme incontournable. Deux bonnes raisons d’être content d’y jouer .En plus, j’habite à cinq minutes à pied. C’est aussi très bien de faire un concert gratuit en été à Paris, ça manque d’événement comme celui-là.

Vous avez joué en Allemagne, Mexique, au Pays bas, USA, Russie ou encore en Espagne. Quel est le meilleur public ?

Il y a 4 ans, on avait fait une petite tournée aux USA, un peu à l’arrache en fait. Du coup cette année, on y est retourné, au Mexique aussi et plein de pays en Europe, c’est cool !!!

Mais pour ce qui est du meilleur public, je sais pas. Il y a toujours un bon public mais c’est vrai qu’au Mexique on a pris une assez grosse claque. Côté statistique sur Facebook, Mexico City est la troisième ville après Paris et Lyon où l’on est le plus écouté. On est arrivé là-bas, il y avait une queue de ouf au concert  alors que l’on ne s’y attendait pas forcément. Un concert mortel, il y avait plein plein de monde !!!!

Comment définir votre musique ? Inclassable, complexe, colorée, surprenante, électro, urbaine…..

Urbain non, quoi qu’il y a un p’tit côté quand même. Le mieux c’est inclassable, je crois. Dès fois, on dit des mots pour rigoler mais nous à la base on écoute de tout. On n’a pas de limite dans la création, il y aura des morceaux plus rap, plus rock, plus électro, tu vois….

pochette la femmePremier album «psycho tropical Berlin» en 2013. De 2010 à 2013, comment avez vous fait évoluer le projet ?

En fait, les morceaux on les avait depuis déjà longtemps, avant même de faire des concerts. On avait des maquettes, du coup on a sorti deux, trois Ep. Ça a commencé à marcher dans le milieu, du coup, on a commencé à enregistrer l’album. On voulait le sortir rapidement, sauf que ça a pris deux ans. C’est pour cette raison que l’album n’est sorti qu’en 2013. Les morceaux étaient écrits depuis 2009. On avait sorti notre premier Ep avec un p’tit label, ça nous a permis de sortir un vinyle et d’être officiellement dans le circuit musical. Et quand on est rentré de notre tournée américaine il y a quatre ans, les gens ont commencé à s’intéresser à nous en France. Et à partir de là, on a pris notre temps pour choisir nos partenaires. On ne voulait pas signer n’importe quel contrat. Vu de l’extérieur, les gens se sont dit : ils sont aux USA , c’est fou, ils ont décroché un contrat de malade. Alors que c’était surtout du bluff car on était parti là-bas juste avec nos sacs à dos et on avait économisé pour partir là-bas.

Si je te dis : l’image a pris le dessus sur la musique. D’accord, pas d’accord…

Je suis un peu d’accord, Si tu veux vivre de ta musique et réussir à te vendre, il ne suffit pas de faire de la bonne musique. Parfois c’est triste …. Il y a plein d’artistes qui font des trucs supers mais ils n’ont pas le truc pour se vendre et ça ne marche pas. Et à l’inverse, il y en a plein qui font de la merde mais qui ont le sens du business, des affaires et qui arrivent à se vendre. Ce côté là, c’est triste tu vois… Pour nous, l’image est importante. Tu vois les clips, ça met en relief notre musique, on aime l’art en général et on essaie de tout lier.

Comment sera La Femme de demain ?

J’espère qu’elle sera bonne… On veut faire évoluer les choses, on a encore plein d’idées. On ne veut pas s’arrêter là.

Quelles vont être vos occupations dans les prochains mois ?

On fait encore quelques festivals en Allemagne, Island et USA. Puis en automne on commence à enregistrer notre prochain album, on retourne en studio.

Merci Sacha et bon concert !!!

merci à toi

Interview réalisée par Yann CHESNEAU 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s