The Flyin’Saucers Gumbo Spécial : un Combo spécial Louisiane !


Flyin' Saucers Gumbo Special 1 (c) David Clément

Crédit photo :David Clément

 

Berceau du blues et du jazz, inspirateur de la Country et du Rock’n Roll, le patrimoine musical de la Louisiane fascine toujours par sa diversité et résonne affectivement aux oreilles de Mamusicale, qui redécouvre pour l’occasion, combien nos liens avec cet état chargé d’histoire francophone restent étroits. D’autant plus étroits, que sur des rythmes festifs, musiques cajun, cadienne et zydeco s’entendent pour perpétuer l’influence d’une certaine « exception culturelle » française.

digipack_2_volets_1CDParu en septembre 2014, « Swamp It Up« , est le sixième et dernier (bien) né des albums des Flyin’Saucers Gumbo Spécial qui déroulent ici un indéniable savoir-faire. Et c’est un régal !

Cette formation bordelaise, composée de Fabio Izquierdo, chant, harmonica, accordéon, squeeze box), Fabrice Joussot, chant, guitare, Cédric Le Goff, chant, piano, clavier, Stéphane Stranger, batterie, Jean-Charles Duchein, chant et basse, survole les marais pour interpréter avec bonheur une musique louisianaise énergique et joyeuse.

La recette du Gumbo Spécial fait mouche et se cuisine ici avec du blues, du Rhythm&Blues, du funk (l’entrainant What Ya Doin’ First), du swamp pop (Real Mean Man, My Dog aux accents très soul), ou plus blues (l’excellent The Great Zombie, que ne renierait pas Tarantino dans le premier volet de la trilogie « Une Nuit en Enfer »), sans oublier le zydéco, (Tailgator groove, Women & Buicks) et de belles compositions apaisées (Dance Around Me, Don’t Look Back).

Et comme la réussite repose souvent sur l’art de savoir s’entourer, les invités présents assurent, Jimmy Burns, (superbe reprise de Tony Joe White et gros hit, Rainy Night In Georgia) Sugaray Ford (Pray For You Daughter) et Loretta (Freeborn Man) en apportant à cette performance, leur voix ou leurs instruments, Anthony Stelmaszack (guitare rythmique), Manu Bertrand (Banjo),  Paul « Zydeco » Sauret (frottoir) et l’ indispensable section cuivre, composée de Thomas Besse, trombone, Romarick Bougé, trompette, et Bruno Thierrry, saxophone.

Placé au croisement de nombreuses influences musicales, « Swamp It Up » possède les atouts pour séduire un public élargi.

Pour les passionnés c’est l’assurance de retrouver le piano du Dr John, l’esprit des Néville Brothers, de Clifton Chenier, des Meters et pour les curieux le plaisir de découvrir, une production cohérente qui fonctionne dès son introduction (Pichtraow Time), soutenue par des compositions hantées, probablement par les esprits du Vaudou et les zombies !

Envoûtant donc et recommandé !

Retrouvez toutes leur actualité sur flyinsaucersgumbospecial.com

 

Chronique : Franck Talleux

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s