Bobby Dirninger : Change Of Season


Chassez le naturel et il revient au grand galop !

C’est le pari remporté, par ce quatrième album de Bobby Dirninger, « Change Of Season ». S’imposer sans artifice, comme une évidence, par sa simplicité et le naturel de ses harmonies. Et cette simplicité fait mouche ! Son naturel devient sophistication. Attendu pour fin octobre, « Change Of Season » s’écoute comme un conte, une confidence d’auteur et développe patiemment, au fil de ses onze compositions, un lien privilégié, une sensation d’intimité partagée avec son auditeur. Ce sentiment de proximité compte certainement pour beaucoup dans l’attrait exercé par cet album et contribue largement à son pouvoir de séduction.

visuel BobbyEt le résultat est à la hauteur de l’ambition. Cette authenticité « parle » et confirme les indéniables qualités de compositeur, d’interprète et de musicien de son auteur.

Solidement ancré dans un répertoire folk-blues acoustique, soutenus par une voix chaude, s’appuyant sur une guitare acoustique, un piano ou un harmonica. les titres oscillent entre complainte, ballade et confidence.

Superbement introduit par le titre éponyme de l’album, « Change Of Season » les compositions s’enchainent et révèlent des pépites en puissance, le sombre « In the End », « Tom’s Band », « Like Your Music », « Late At Night », « House Of Blues », et la magnifique reprise du bootleger-pianiste, Leroy Carr, « Longing For My Sugar » contribuent à façonner l’unité et l’intensité de cet album.

L’accompagnement musical signé par Pierre Nouhaud (Guitare), Antoine Fontaine (Basse et Contrebasse), Manu Bertrand (Pedal Steel, Wessenhorn), Didier Villaba (Contrebasse), Delphine Cheney-Fournier (Cello), apporte à cet album grave et mélancolique, un soutien discret et préserve son caractère intimiste.

Pour les amateurs, précisons que Bobby Dirninger, n’en est pas à son coup d’essai. Méconnu chez nous, l’alsacien installé à Limoges possède déjà un palmarès flatteur. Consacré meilleur chanteur de blues européen, aux Trophées France Blues, son titre « In The End » se place n° 1 au Powerblue 2006. Pianiste accompagnateur et producteur de la chanteuse de blues, Zora Young, Bobby Dirninger enregistre « The French Connection » (2009) qui se hisse également en janvier 2010, à la première place des ventes de blues aux Etats-Unis. Référence qui mérite d’être citée.!

Pour Mamusicale, il est évident que nous tenons là probablement un must, qui parvient à maintenir un niveau et une inspiration jamais pris en défaut et offrira en bonus le plaisir d’écouter une belle interprétation, non créditée sur la pochette, de « Blowin’ In The Wind » du grand Bob Dylan, dont l’esprit plane au-dessus de cette belle production. Toutes les infos sur bobby-dirninger.com.

Hautement recommandé.

Chronique : Franck Talleux

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Bobby Dirninger : Change Of Season »

  1. Une alchimie envoûtante soutenue par une voix hypnotique… Merci de revenir à Sens et de continuer votre route !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s