MARGOT COTTEN : 2&2


12359483_10207257269902790_1538551802_oLa première impression est souvent la bonne !

Déjà chroniquée par Mamusicale en janvier 2014, à l’occasion de la sortie de « Margot Cotten », son premier album, Margot Cotten nous avait convaincu. Elle signe ici son grand retour, avec le personnel et sincère « 2&2″, sa nouvelle production disponible depuis octobre 2015.

Vocaliste, guitariste, percussionniste, Margot Cotten confirme ici sa maîtrise de la composition et de l’interprétation en prêtant sa voix à un exercice qui emprunte au folk, au rock au blues et à la country. Portée par une voix claire, puissante et sensible, « 2&2″ défie les lois de l’arithmétique en proposant ici non pas quatre mais douze compositions très soignées.

12355196_10207257264782662_419795376_n2&2 est un projet abouti. Le projet personnel et ambitieux d’une jeune femme, qui assume sans complexe ses multiples influences musicales. Un projet mûr mais aussi une belle aventure familiale. Entourée de Louis Marin Renaud (Production, Guitare, Basse, Batterie, orgue, Chœurs), Jean Yves D’Angelo (Piano), Tristan Pierron (Bass), Dominique Cotten (Production, Mandoline, Bass, Guitare), Leo Cotten (Piano), les compositions de Margot Cotten réservent aux guitares, de beaux espaces, qui raviront les amateurs de cordes, nostalgiques des seventies.

L’équilibre de cet album repose sur son unité sonore, mélange de guitares dominantes et  de percussions bien présentes sans  toutefois s’imposer. Cet équilibre conduit à créer un ensemble cohérent; élégant, mêlant habilement des ballades mélodiques, teintées de folk, de country  (les somptueuses Afraid Of The Night, Laughing Without A Smile, l’hommage à Robert Johnson : Mrs Johnson) à des compositions rock sobres et efficaces (Paris Rain, Silver Soul, le beau Pecan Boy sur lequel planent les accords du grand Neil Young) qui emportent l’adhésion.

Soulignons également pour être complet, le très beau travail accompli dans la présentation de cet album et le soin tout particulier apporté au packaging.

Au final, une belle production, aux influences revendiquées, affichant une sensibilité et un savoir faire brillant, dévoilant un album tout en finesse.

Recommandé.

Retrouvez toute son actualité sur margotcotten.com

 

Chronique : Marion Talleux

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s